Le glio, le tsunami de ma vie.

En mémoire d’Hugo, le témoignage de sa maman 
 
 
Mon petit Hugo 14 ans a combattu comme un héros pendant 11 mois.
 
Pourquoi lui ? Après 3 opérations, des traitements lourds, des souffrances, son petit corps n’a pas réussi à survivre.
  
Un ascenseur émotionnel, avec quelques espoirs mais surtout des doutes et de l’impuissance face à sa déchéance.
Comment en  2022, on peut supporter de voir son enfant ne plus pouvoir marcher, ne plus pouvoir parler, ni manger ?
  
Nous l’avons choyé jusqu’à son dernier souffle, toujours sa main dans la mienne.
  
Je suis tellement en colère que la recherche ne combatte pas assez les cancers pédiatriques, car  pas assez rentables. Les enfants c’est la vie, c’est l’avenir.
 
J’ai trouvé avec L’association Des étoiles  dans la mer, un soutien, des témoignages. Elle se bat pour trouver des fonds pour la recherche contre le glioblastome.
 
La glioblastome a anéanti ma vie, une douleur insoutenable et malheureusement éternelle. Et comme si la douleur de la perte de mon fils n’était pas assez  horrible mon mari n’a pas supporté cette perte immense, il a rejoint mon Hugo 1 mois après.
 
J’avais une petite famille adorable, sans grain de sable. Le glio a tout anéanti.
 
Mes pensées vont vers mes 2 hommes, ma fille Emma pour qui je continue de me battre, pour qu’à 18 ans, elle retrouve goût à la vie. On essaie de se reconstruire. Et je souhaite beaucoup de courage à tous ceux qui vivent cette maladie.
  
Sophie Redor
 

Partagez-cet article, c'est aider l'association :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.